, , , ), $bb_def = array( array("", "/<bold>([\\s\\S]*?)<\\/bold>/g", "!(.+)!isU", '$1'), array("", "/<underline>([\\s\\S]*?)<\\/underline>/g", "!(.+)!isU", '$1'), array("", "/<ital>([\\s\\S]*?)<\\/ital>/g", "!(.+)!isU", '$1'), array("", "/<strk>([\\s\\S]*?)<\\/strk>/g", "!(.+)!isU", '$1'), array("", "/<color nom=\"(fuchsia|red|yellow|lime|olive|navy|puprle|teal|silver|black|green|blue|aqua|white|maroon)\">([\\s\\S]*?)<\\/color>/g", '!(.+)!isU', '$2'), array("", "/<font nom=\"(Arial|Times|Courrier|Impact|Verdana|Lucida Console)\">([\\s\\S]*?)<\\/font>/g", '!(.+)!isU', '$2'), array("", "/<fontsize valeur=\"(xx-small|x-small|small|large|x-large)\">([\\s\\S]*?)<\\/fontsize>/g", '!(.+)!isU', '$2'), array("", "/<image[ \\w=\"]*>([^\"]*?)<\\/image>/g", '!([^\"]*?)!isU', '$2'), array("", "/<position valeur=\"(left|right|center|justify)\">([\\s\\S]*?)<\\/position>/g", '!(.+)!isU', '
$2
'), //array("", "/<flottant valeur=\"(left|right)\">([\\s\\S]*?)<\\/flottant>/g", NULL, '
$2
'), array("", "/<liste>\s*(
)?\s*([\s\S]*?)\s*(
)?\s*<\/liste>/g", '!(.+)!isU', '
    $1$2
'), array("", "/<puce>([\\s\\S]*?)<\\/puce>\\s*(
)?\\s*/g", '!(.+)!isU', '
  • $1
  • '), array("", "/<link>([\\s\\S]*?)<\\/link>/g", '!(.+)!isU', '$1'), array("", "/<link url=\"([\\s\\S]*?)\">([\\s\\S]*?)<\\/link>/g", '!(.+)!isU', '$2'), array("", "/<email>([\\s\\S]*?)<\\/email>/g", '!(.+)!isU', '$1'), array("", "/<email nom=\"([\\s\\S]*?)\">([\\s\\S]*?)<\\/email>/g", '!(.+)!isU', '$2'), array("", "/<math>([\\s\\S]*?)<\\/math>/g", '!(.+)!isU', ''), array("", "/<abrev valeur=\"([\\s\\S]*?)\">([\\s\\S]*?)<\\/abrev>/g", '!(.+)!isU', '$2'), array("", "/<titre nom=\"([\\s\\S]*?)\">([\\s\\S]*?)<\\/titre>/g", '!(.+)!isU', '
    $2
    '), array("", "/<box_infos titre=\"([\\s\\S-]*?)\">([\\s\\S-]*?)<\\/box_infos>/g", '!(.+)!isU', '
    %ART_ICONE_INFOS% Note information: $1
    $2
    '), array("", "/<box_tech titre=\"([\\s\\S-]*?)\">([\\s\\S-]*?)<\\/box_tech>/g", '!(.+)!isU', '
    %ART_ICONE_DANGER% Note technique: $1 - Réservé à un public averti
    $2
    '), array("", "/<box_img cprght=\"([\\s\\S-]*?)\" titre=\"([\\s\\S-]*?)\" link=\"([\\s\\S]*?)\">([\\s\\S]*?)<\\/box_img>/g", '!(.*)!isU', '
    © $1

    $2
    %ART_ICONE_POPUP% Lien vers la taille réelle
    ') ); //Insérez vos propres titres en ajoutant une ligne suivant ce model : array(, $semantique_titres = array( array("Titre de chapitre", "sem-chapter"), array("Titre de partie", "sem-part"), array("Titre de sous-partie", "sem-sspart") );
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /opt/apps/infosres/www/PUBLIC/common/UI/components/textEditor/textEditor.Class.php on line 129
    Infos-Réseaux.com - [Télécoms] Bizareries du cablage de la BL

    fugue_light-bulb Plusieurs des éléments cités dans ce texte sont pour le moins techniques. C'est pourquoi, il est conseillé d'éluder les passages en rouge (dit "note technique") si l'on n'est pas trop copain avec ce genre de choses. Les "notes d'info", en vert, sont normalement compréhensibles par tout le monde. Bonne lecture.

    Article: [Télécoms] Bizareries du cablage de la BL
    - Informations -
    [Télécoms] Bizareries du cablage de la BL
    miniature article
    Auteur François Lacombe
    Date de publication 12/03/2007
    Dernière mise à jour 17/07/2009
    Nombre de lectures 31730
    Pour ce second article, j'ai décidé de m'intéresser aux bizarreries (parce qu'il y en a) de câblage de la boucle locale de France Telecom. Je ne fais pas ça pour dénigrer, loin de là, mais plutôt pour expliquer à certains, pourquoi ils ont une longue ligne (et ce n'est qu'un exemple). En espérant que vous comprendrez tout, bonne lecture.

    Avant de commencer, je vous incite fortement a lire mon article sur l'architecture du réseau FT, ca vous aidera déjà a comprendre certaines choses fondamentales. J'aimerai également préciser que si j'expose ces 'problèmes' qui touchent en grande partie à la qualité, ce n'est pas en présentant ce document à quelqu'un de votre agence France Telecom que vous ferez changer les choses, du moins j'en doute. Je publie juste ceci pour vous informer. Au passage, inutile de m'appeler non plus pour que je vienne rectifier la bobine de câble au fond de la chambre devant chez vous :D.

    I. Les problèmes touchant la longueur de votre ligne
    1.) Du câble comme si il en pleuvait
    C'est dans cette partie ou vous verrez que l'expression 'il pleut des cordes' prend tout son sens. En effet, le phénomène récurent où les techniciens, trop pressés d'aller manger, de finir leurs journées ou tout simplement d'avoir du mou est facilement observable dans les chambres. Ils faut d'ailleurs préciser qu'à une certaine époque ou la longueur importait peu pour la téléphonie classique, FT gardait toujours des brasses de câble en prévision d'une extension. Dans certaines chambres, j'ai pu voir que des mètres de câble étaient perdus (le coût du tronçon revient donc plus cher à FT) et cela influe 'beaucoup' sur votre affaiblissement.

    Un petit exemple : Une chambre devant une SR dont voici déjà une photo :

    http://www.infos-reseaux.com/photos/getimg.php?id=64

    Sachant qu'un cliché n'est pas représentatif pour évaluer la longueur de câble présente, voici son schéma de câblage (et les dimensions : L=au moins 3 mètres, l = 1 bon mètre, h = 2 bon mètres) :

    *Je précise qu'un schéma de câble fonctionne comme ça : des étiquettes sont accrochés au câbles dans la réalité. Ne pouvant les reproduire a l'identique sur mes schémas, j'ai mis des numéros a la place de manière a faire une correspondance avec le numéro qui est sur l'étiquette en dessous. (pour ma propre sécurité, j'ai pas mis les étiquettes.)

    http://www.infos-reseaux.com/photos/getimg.php?id=69

    Vous pourrez remarquer que c'est très emmêlé et que certains câbles font parfois plusieurs fois le tour avant de sortir. Lorsque vous avez plusieurs fois ce cas de figure (car le câble qui va jusque chez vous passe assurément dans plusieurs chambres à moins d'habiter devant un NRA), votre affaiblissement en prend un sacré coup. Ces choses sont plus visibles sur la partie distribution (après la SR, en allant chez le client) car les câbles étant plus petits, il est plus facile de faire des enroulements ; Allez essayez de tordre un toron gros comme votre poignet :) . Le prix peut aussi influencer ces choses : France Télécom laisse beaucoup moins de 'mou' sur le transport.

    2.) Tours et détours
    Comme dans la partie précédente, ce qu'expose cette partie est plus observable dans la partie distribution du réseau car la partie transport est, elle, plus directe. Je vais parler ici du trajet des câbles. Dans la rue, entre les chambres, les câbles sont tirés dans des fourreaux et pour des raisons 'économiques' (pas si économiques que ça en fait) on rassemble les raccordements des immeubles en mettant par exemple une chambre pour deux, pour trois ou même pour toute la rue parfois. Sachant que dans ces chambres, on y trouve des épissures séparant les câbles provenant de la SR vers les immeubles.
    Quand le câble principal arrive a l'extrémité A de la rue et que la chambre où il est scindé se trouve a l'autre extrémité, cela ne pose pas de problème a l'immeuble devant cette dernière. En revanche, ça fait mal au niveau l'immeuble se trouvant au point A qui se retrouve amputé d'une longueur de rue pour rien.

    => Exemple 1 : un câble qui repasse par son point de départ pour repartir en sens inverse :

    http://www.infos-reseaux.com/photos/getimg.php?id=70

    Sur ce cas, on voit que sur les deux chambres, un certain nombre de lignes font un aller-retour pour rien. En effet, le câble maître de la première épissure (chambre de droite) est scindé en deux pour donner deux câbles : le raccordement d'un immeuble et un second câble. Ce dernier est Re-scindé dans la chambre de gauche pour donner d'un coté un autre raccordement mais mais l'autre partie retourne dans la première chambre et raccorde également l'immeuble initialement cité. Ce qui ne parait pas judicieux puisque France Télécom aurait mieux fait de séparer directement les deux bâtiments en mettant les paires du 1 dans le 1er câble et les paires du second dans la deuxième partie...

    II. Les problèmes touchant à votre débit
    1.) Je ne peux pas avoir plus de 2 Mégas... (alors que ma ligne rempli les conditions pour être éligible)
    Un problème de plus en plus récurant... et qui n'est pas dû à votre ligne ni à votre installation privative (pour une fois...), et pour cause, il s'agit du débit que France Télécom accorde aux équipements (DSLAM, routeurs)de votre NRA pour accéder au réseau de collecte puis de transmission.
    Comme vous devez le savoir, tous les NRA ne sont actuellement pas "fibrés" (à savoir qu'il ne disposent pas encore d'un accès à très haut débit pour accéder à Internet) mais reliés par du cuivre aux autres équipements du réseau. Ces câbles en cuivre ne permettent pas de faire passer la même quantité de données qu'un câble optique pendant le même intervalle de temps. C'est pourquoi FT restreint l'utilisation des services pour éviter la saturation (la saturation d'un lien conduit à l'indisponibilité de tous les services y compris la voix analogique).
    Ces NRA non fibrés ne sont pas des "laissés pour compte", France Télécom déploie tous les jours des câbles optiques sur le territoire national et augmente ainsi le débit dans plusieurs centraux mensuellement sinon hebdomadairement.

    La carte du réseau de transmission optique est disponible sur Ortel

    Comment reconnaitre un NRA non fibré ?
    La réponse est simple : vous pouvez vous rendre par exemple sur DegroupNews.com pour vérifier les services disponibles sur votre NRA.
    Si il s'avère que la TV et l'offre 8 Mégas d'Orange sont indisponibles (tous les services gourmands en bande passante en réalité), vous avez 90% de chances pour que votre NRA ne soit pas fibré.
    Dans ce cas là, l'unique solution est d'attendre que France Télécom tire de la fibre jusqu'à votre NRA. Et on peut garantir que même si un câble optique passe à proximité de ce dernier, il n'est pas dit que FT l'utilise pour obtenir un meilleur débit.

    Ce déploiement est finalement très aléatoire.


    Voila, j'ai fini pour l'instant et en guise de conclusion, je vais répéter que ce article n'a pas pour vocation de vous aider à régler un problème dérangeant de l'ordre de ceux que je décris ici. Juste pour vous informer.

    To be continued / Vous aussi pouvez m'envoyer de tels constatations si vous avez l'occasion d'en remarquer.

    François Lacombe
    Pour aller plus loin...
    A voir:

    Liens externes: