Infos Reseaux
Observatoire ADSL - Sous-titre
fugue_battery-low ADSL / fugue_battery-full FTTH  ||  |   small_inProgress Rechargement en cours. Erreur de transmission
fugue_clock-history Les données sont publiées en temps réel. 5 derniers DSLAM modifiés :
Aucun équipement modifé récemment.

Warning: include(../../../../PARTS/COMMON/apps/common/render_drivers/text-html.screen.statsMonitor.php): failed to open stream: No such file or directory in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/render_drivers/text-html.screen.header.php on line 182

Warning: include(): Failed opening '../../../../PARTS/COMMON/apps/common/render_drivers/text-html.screen.statsMonitor.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php') in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/render_drivers/text-html.screen.header.php on line 182

buildWordsCloud(9, 20, 20); ?>

STC-tools//FT-obsrvADSL - doc.php - Version du Mercredi 7 Juin 2012


Deprecated: Non-static method com\infosReseaux\common\UI\UI::displayContentBoxHeader() should not be called statically in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/MVC/views/help_view.php on line 24
big_help
Observatoire ADSL - Documentation
Présentation de l'outil.
Infos-Reseaux.com - Observatoire ADSL - Présentation

Cet outil a pour but de présenter des suivis du déploiment puis de la vie des réseaux d'accès ADSL et fibre optique (FTTH) sur le territoire français.

S'agissant de proposer un parcours qui permette de visualiser l'activité de chaque opérateur, l'outil comporte un certain nombres de pages pour présenter les différentes facettes des politiques de déploiement puis d'entretient. Ainsi, un tableau de bord, un suivi chiffré et régionalisé ainsi qu'une carte et un explorateur d'incident sont à votre disposition.

Les dernières améliorations apportées au back-office permettent à Infos-Réseaux de scruter le réseau pour y détecter lui-même les nouveaux équipements et les problèmes de connectivité survenant sur l'un d'entre-eux. Une application distante est installée sur diverses machines et envoient à intervalles réguliers leurs conclusions au serveur.
Il n'est plus nécéssaire de faire de fastidieuses mises à jour depuis d'autres sites, bien que ce fonctionnement ai permi au système de fonctionner pendant quelques années.
L'ensemble de tous les équipements de tous les réseaux est normalement interrogé une fois par heure par une requête ICMP (un ping), simple mécanisme de question/réponse chronométré, permettant de vérifier si l'équipement est bien présent et en ligne. Ce procédé est completé, de nuit, par la détermination de la localisation des équipements et des nouvelles activations.


Ce sera la seule technique employée par le système pour analyser les réseaux. Cela a de nombreux aventages mais présente aussi des inconvénients, comme décris dans la partie "Réseaux analysés" ci-dessous.

  • 2007 - V0.1 : Ouverture d'une page présentant, sur la base des donnée connues d'Infor-Réseaux.com en provencance de Frimousse ou d'autres fournisseurs, des données volumétriques et de disponibilité des réseaux d'accès ADSL.
  • 2008 - V1.0 : Conversion de cette page en outil à part entière en marge du portail principal. Différenciaition des différents fournisseurs. Améliorations constantes du moteur de collecte auprès des mêmes fournisseurs.
  • 2008->2010 - V1.6 : Améliorations diverses de l'outil.
  • 04/2010 : Fermeture de l'outil V1 au public à la suite de l'arrêt de Frimousse.org pour la mise en développement d'une solution d'analyse des réseaux en propre.
  • 09/2010 : Lancement du développement d'une application d'analyse des réseaux connectée à Infos-Réseaux.com dans le cadre des projets de fin d'étude Réseaux & Télécoms de l'IUT d'Annecy le Vieux.
  • 03/2011 : Fin des tests de l'application pouvant atteindre les réseaux d'Illiad, de SFR et de Bouygues Télécom.
  • 04/2011 - V2.0 : Mise en production de l'observatoire ADSL V2 : nouvelle collecte d'informations, optimisations et rationnalisation des calculs pour les mêmes informations délivrées au public. Cette version a été retirée de la production le 25 septembre 2011.
  • 06/2012 - V2.1 : Remise en ligne de l'outil avec une chaine de traitement uniformisée avec le reste des outils existant. L'hiver 2011 puis le printemps 2012 ont été l'occasion de faire ces modifications pour préparer d'autres évolutions concernant un suivi orienté backbone.

Deprecated: Non-static method com\infosReseaux\common\UI\UI::displayContentBoxFooter() should not be called statically in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/MVC/views/help_view.php on line 67


Deprecated: Non-static method com\infosReseaux\common\UI\UI::displayContentBoxHeader() should not be called statically in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/MVC/views/help_view.php on line 71
big_help
Observatoire ADSL - Documentation
Contenu et utilisation de l'outil
Sommaire

Petit rappel important : les données publiées sur ce site ne sont pas obligatoirement fiables à 100%. Les moyens qui permettent de les obtenir étant ce qu'ils sont, ils ne permettent pas d'avoir non seulement un rafraichissement immédiat et une véracité à toute épreuve. Elles ne sont donc qu'informatives.
Il faut noter que si les informations ne sont pas forcément exactes, elles ne sont pas moins représentatives de l'avancée du dégroupage et des divers déploiements opérés dans le pays et le plus souvent cohérentes.
Le résumé de la collecte d'informations effectué est dispensé à l'utilisateur sous deux principales formes : La supervision (qui permet d'avoir un aperçu immédiat de tous les réseaux - mises à jours et incidents compris), la vue nationale et le parcours des listes d'équipements et infrastructures. La supervision ne concerne qu'un seul réseau à la fois : vous pouvez en changer en utilisant le bandeau supérieur de chaque page.

Introduction : le modèle retenu.

L'étude des réseaux comme ceux d'accès à l'ADSL ou à des offres fibre optique requiert d'arrêter un modèle sur lequel s'appuyer pour faire divers calculs et tirer plusieurs conclusions.
Même si actuellement les technologies ouvertes au grand public sont largement normalisées, les choix fait par les opérateurs qui ont déployé leur propre réseau perdurent et créent des différences de taille qu'il faut absorber sous une convention commune pour que tout fonctionne ici.
Premièrement, et vous l'aurez remarqué, l'outil est divisé en deux domaines : l'ADSL et le FTTH (on passe de l'un à l'autre par le bandeau supérieur). Chacun possède ses propres caractéristiques d'équipements et d'infrastructure qu'il est utile de séparer.

C'est deuxièmement pourquoi on parlera d'équipements d'accès:

  • DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexor): C'est le pendant de votre modem ADSL dans le central téléphonique de France Télécom. Il concerne essentiellement le domaine ADSL.
  • SWP2P (Switch Point à Point): C'est le pendant des ONT domestiques pour la fibre optique sur des réseaux points à points (une fibre par abonné jusqu'au central).
  • OLT (Optical Line Terminaison): C'est le pendant des modems PON et GPON pour la fibre optique sur des réseaux du même nom (on partage les fibres entre 64 abonnés).
et d'équipements de collecte:
  • BAS (Broadband Access Server): C'est l'élément qui autorise ou non, suivant divers moyens, votre accès à une partie plus large du réseau (Internet).
    Leur analyse par le système est secondaire mais peut révéler des problèmes d'accès à grande échelle (comme cela a été le cas, à cause d'une panne Ericsson, chez SFR en septembre 2011). La différenciation sur les protocoles de collecte montre la popularité de telle ou telle solution et est bien souvent déterminée par l'étude côté abonné des chemins suivis en sélectionnant différents profils de connexion, sur une box par exemple.
  • Routeur : Sorte de poste d'aiguillage, il dirige les paquets entre les équipements d'accès, de collecte et de plus gros routeurs ensuite.

On parlera également d'infrastructures d'accueil :

  • NRA (Noeud de Raccordement d'Abonnés): Le central téléphonique traditionnel auquel aboutissent les lignes cuivrées. France Télécom est le seul propriétaire de centraux de ce type même si d'autres opérateurs installent leurs équipements à l'interieur.
  • NRO (Noeud de Raccordement Optique): Le central téléphonique pour la fibre optique. La dérégulation des marchés en France a fait que plusieurs opérateurs cette fois construisent leurs NRO.
Pour finir, on admettra que certains équipements sont hébergés dans tel ou tel type d'infrastructures (par exemple, le DSLAM dans un NRA, les OLT dans un NRO et les BAS dans un POP de transmission) pour respecter la topologie du réseau.

fugue_dashboard I. La supervision réseau par réseau.

fugue_information Pour ceux qui n'ont pas compris de quoi il s'agissait, ce chapitre concerne cette page
Pour y accéder, selectionnez "Situation actuelle" dans le menu "Supervision".

Afin d'offrir à l'utilisateur plusieurs moyens, à differents niveaux de précision, de se rendre compte de l'avancée du dégroupage, la situation actuelle est là pour donner le statut présent de chaque réseau analysé.
Du point de vue de l'interface, cette page est divisée en 3 parties : l'une donnant la volumétrie du parc suivant un critère de dénombrement (le plus souvent le statut), une autre les incidents en cours sur le parc considéré et la troisième les derniers éléments du réseau mis à jour ou détectés. Chacune des parties est suffisament parlante pour comprendre le tout intuitivement, il faut cependant garder à l'esprit que ces affichages peuvent ne pas correspondre à la réalité puisque les calculs sont uniquement fait sur la base de donnée patrimoniale du site.

Les incidents réseaux concernent les phénomènes qui prerturbent le trafic sur le réseau. Plusieurs paramètres peuvent être surveillés pour déterminer si oui ou non l'équipement rencontre un problème et l'affichage de la cellule correspondante traduit en vert l'absence d'incidents et en rouge la présence de problème. Le tout à grand renfort de gros titres pour le moins compréhensibles.

Une autre page est actuellement disponible : le déploiement mensuel. Elle vous servira surement pour retracer l'évolution d'un réseau. Les courbes présentées dans le graphique correspondent au chiffres disponibles dans la table de données juste en dessous.

A noter que les pages de la supervision ne sont pas disponibles que nationnalement : dès d'une recherche d'équipements est faite, il vous est possible d'utiliser ces pages uniquement sur la liste que vous avez créé. Libre donc à vous de vous rendre compte de l'état de chaque partie du réseau.

fugue_chart-up II. Vue nationale (statView).

fugue_information Pour ceux qui n'ont pas compris de quoi il s'agissait, ce chapitre concerne cette page
Pour y accéder, selectionnez "Vue nationale" dans le menu à gauche.

La vue nationale possède plusieurs niveaux de précision et concerne également les infrastructure hébergeant les équipements actifs du réseau. Il est important de bien comprendre, sur cette page comme sur le reste du site, que la gestion très générale des réseaux qui est pratiquée par les applications utilisées ne permet pas d'indiquer au système qu'Orange correspond à France Télécom (dans le cas des NRA par exemple) : Orange est ici opérateur de réseau et France Télécom est propriétaire immobilier. Ceci n'a pas d'incidence sur les chiffres proposés, Orange apparait simplement au même rang que les opérateurs dégroupeurs, même si ce n'est réellement le cas sur le terrain : Dans les NRA importants, Orange n'utilises pas les mêmes salles que les autres opérateurs pour installer ses équipements.

Au niveau de la France entière, une liste des régions vous est proposée avec pour chacune d'entre-elles, le nombre d'infrastructures (NRA/NRO...) ainsi que la couverture de chaque FAI. Une donnée importante à prendre en compte est biensur le nombre de ligne (le vrai, de l'ARCEP, pas l'arrondi de France Télécom), également disponible.
L'interface de cette page étant organisé par onglet, vous avez accès à une carte en sélectionnant le deuxième onglet. Elle présente uniquement, comme indiqué sous cette carte, une répartition des équipements d'accès. Vous aurez compris que plus la zone est foncée, plus la couverture est élevée.

Par la suite, après avoir sélectionné la région qui vous interesse, une liste des départements vous est proposée avec les mêmes données que pour les régions.

La page de caractéristique du département est différente du reste puisqu'elle donne une liste des infrastructures ainsi qu'une table d'informations sur les convertures des réseaux des différents FAI. Il vous suffit de cliquer sur le code d'un NRA ou d'un NRO, pour obtenir ses caractéristiques.

fugue_magnifier III. Recherche d'equipements.

fugue_information Pour ceux qui n'ont pas compris de quoi il s'agissait, ce chapitre concerne cette page

Un des services essentiels de l'outil réside dans ces listes : A l'aide de ces dernières vous pourrez savoir en quelques clics si un DSLAM est présent dans votre NRA. Un formulaire complet vous permet de faire une recherche dans la base de données afin d'avoir des résultats les plus précis possible.

Ce formulaire permet de selectionner en premier lieu quel type d'équipement ou d'infrastructure va être visé par la recherche.
Par la suite, des renseignements d'ordre général vous sont demandés tels que le FAI propriétaire des équipements et l'état de ces derniers (facultatifs).
Dans la 3ème et dernière partie, vous pouvez affiner votre recherche en établissant divers paramètres comme le code de l'équipement ou sa ville. Comme cela, soyez sur de ne pas manquer le votre !

La liste de résultats est composée de plusieurs colonnes résumant les propriétés de chaque équipement. La localisation géographique à recemment été remise au niveau des POP afin de ne pas être trop précis car le dégroupage s'étendant hors des grandes agglomération, il devenait difficile de trouver la ville de son DSLAM. Cette information correspond à la salle ou Free entrepose ses routeurs chargés d'aiguiller le traffic sur le réseau vers Paris (ce n'est dont pas la salle de colocalisation mise en place par France Telecom dans chaque NRA).
Le nom de la ville ou se situe le DSLAM (ou le BAS) à cependant été conservée : on peut la retrouver sur la page de caractéristiques de chaque équipement.

fugue_document-copy IV. Les pages de caractéristiques.

La page de caractéristiques présente une description la plus fine disponible pour une entité de réseaux.
Vous pouvez y accéder par le biais d'un lien dans une liste ou bien par la carte Google Maps.
Cette page se présente sous la forme de 3 grandes parties. La première présente généralement l'entité avec quelques relations d'appartenance (rattachement/hébergement) ainsi que les dates de publication et de dernière mise à jour de n'importe quelle propriété. La seconde résume l'ensemble des propriété auxquelles a accès le consultant, ces paires de clé/valeur représentant les données brutes issues de la base de données. La troisième enfin donne les entités qui sont rattachées ou hébergées par celle en cours de consultation (par exemple la liste des DSLAM d'un NRA).

fugue_map V. La géographie des réseaux.

fugue_information Pour ceux qui n'ont pas compris de quoi il s'agissait, ce chapitre concerne cette page

La géographie des réseaux est basée sur une carte Google Maps et ne donne que les positions des infrastructure ponctuelles (bâtiment, salle, noeud...) du réseau. On y trouve par exemple les implentations des nouveaux NRO de Free sur la base d'informations pour la plupart trouvée sur les forums de l'ADUF au moment du début du déploiement du FTTH.
Chaque position est répérée par un icone représentatif du type d'entité et on peut accéder à certaines informations à leur propos en cliquant sur cet icone. En outre, la bulle d'infos qui apparait donne accès à la page des caractéristiques de l'entité sélectionnée.
Pour plus de clarté, la carte ne peux pas tout afficher en même temps. Elle se base sur la sélection de l'opérateur qui est fait au niveau du bandeau supérieur. Ainsi, toutes les infrastructures cartographiables de cet opérateur sont affichés.
Plusieurs types pouvant être présents en même temps, il peut être utile d'ajuster la liste d'affichage : l'opération peut être réalisée en utilisant l'interface de Gestion des Types accessible par le bouton éponyme dans le menu de droite.

Présentation

Bien que l'outil présenté ai pour but de donner une information exhaustive, il n'est pas possible d'appliquer notre principe à tous les opérateurs et même parfois à la totalité des réseaux d'un même opérateur.
Les caractéristiques d'un réseau rentrant parfaitement dans notre cahier des charges sont d'une part son architecture basée sur IPv4 (ou IPv6) et d'autre part le repérage au travers de noms des équipements.
Tous les opérateurs ne choisissent pas ces technologies et optent par exemple pour une collecte ATM, en déclin, ce qui rend l'accès aux équipements impossible depuis la connexion Internet des robots de test.

Voici ci-dessous une liste des réseaux inaccessibles et quelques raisons pour l'expliquer.

fugue_information Bouygues ADSL

Le cas de Bouygues Telecom et de son ouverture au marché de l'ADSL est complexe.
Pour se lancer, l'opérateur a racheté à SFR l'ensemble des DSLAM de l'ex Club-Internet. Ces équipements sont visibles depuis Internet sans aucun problème mais ByT a fait le choix de completer son parc en louant d'une part des équipements dont SFR est le propriétaire mais aussi en déployant d'autres DSLAM qui ne sont pour l'instant pas identifiables.
Il est donc fort probable que les chiffres donnés pour l'opérateur Bouygues Télécoms ADSL soient en dessous de la réalité. Cette tendance aura tendance à s'aggraver au rythme des activations de DSLAM non identifiés. Dans l'état actuel, les résultats partiels et faussés ne sont pas présentés.

fugue_information Orange ADSL + FTTH

Les choix d'architecture d'Orange remontent à l'arrivée de l'ADSL en France et le changement de la collecte vers GbE au détriment d'ATM dans son réseau d'accès ne changera visiblement pas la donne.
Les DSLAM (ADSL) et OLT (FTTH) déployés par l'opérateur ne possèdent pas les fonctionnalités requises pour une analyse à distance. Ils se contentent d'aiguiller le trafic vers d'autres équipements (des BAS et des Service Routers) qui eux semblent être visibles. Ils ne permettent pas néanmoins d'évaluer avec la précision retenue le déploiement du réseau.

fugue_information OVH ADSL

OVH a fait le choix de ne pas attribuer d'adresses IP publiques à ses équipements d'accès ADSL. Par conséquent, ils ne sont pas visibles depuis l'extérieur de son réseau.
Néanmoins les BAS, permettant l'authentification des clients sont observés.


Deprecated: Non-static method com\infosReseaux\common\UI\UI::displayContentBoxFooter() should not be called statically in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/MVC/views/help_view.php on line 265


Deprecated: Non-static method com\infosReseaux\common\UI\UI::displayContentBoxHeader() should not be called statically in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/MVC/views/help_view.php on line 269
big_help
Observatoire ADSL - Documentation
Annexes à la documentation
Sommaire
/!\ Classe introuvable : fr\stcsystems\libs\commons\UI\UIComponent
Fatal error: Uncaught Error: Class 'fr\stcsystems\libs\commons\UI\UIComponent' not found in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/MVC/views/help_view.php:278 Stack trace: #0 /opt/apps/infosres/www/core/OS/layout/text-html.screen.php(385): fr\stcsystems\apps\PHP5\STC_OS\render\view(Array, 'text/html') #1 /opt/apps/infosres/www/core/OS/controller.php(415): include('/opt/apps/infos...') #2 /opt/apps/infosres/www/PUBLIC/WEB/apps/ADSLObs/index.php(18): include('/opt/apps/infos...') #3 {main} thrown in /opt/apps/infosres/www/PARTS/WEB/apps/ADSLObs/MVC/views/help_view.php on line 278